L’ART dans la ville: Emmanuel KIEFFER

Durant le mois d’Août, la commune de Saint-Lizier a l’honneur d’accueillir les œuvres monumentales d’Emmanuel KIEFFER.
Un maréchal-ferrant passionné, artiste à ses heures, distingué par le monde de l’art et apprécié des Couserannais qui ont déjà pu admirer ses œuvres à Saint-Lizier sur les Journées de Métiers d’Art ; portrait entre enclume et marteau.

Cet alsacien, issu d’une lignée de forgerons, a choisi très jeune le métier de maréchal-ferrant par amour des chevaux. Et s’il a exercé ce métier pendant 25 ans c’est pour notre plus grand bonheur qu’il a transposé sa passion au travers de sculptures d’acier, aussi belles qu’expressives.

Témoignage : « En maréchalerie, tout commence par la séduction: Pour qu’un cheval accepte que l’homme lui prenne les pieds, se glisse sous lui, taille la corne, la brûle et lui cloue des fers, il faut s’en faire un ami, un complice….et tout commence par un dialogue et des caresses… Ensuite, le maréchal s’active dans une suite de postures inconfortables sous la masse du cheval en prenant garde de ne pas l’effaroucher, en lui parlant sans cesse. Quoi de plus sensuel que ce corps à corps avec l’animal? AUJOURD’HUI, je ne ferre plus les chevaux, je les SCULPTE !

Sont toujours présents: LE CHEVAL, LE FER, LE FEU, L’ENGAGEMENT PHYSIQUE et …LA PASSION ! LA PLUS GRANDE FORTUNE que l’on puisse connaître, c’est de se sentir à sa place et de vivre ses passions. Un Grand “MERCI” à mes amis les chevaux, auxquels je dois tant !» E. KIEFFER

Œuvres de bronze ou de fer, la noblesse de l’animal ainsi maîtrisée jaillit aux yeux du visiteur admiratif devant tant de finesse et de force. L’ensemble , composé d’œuvres originales, est conçu pour faire dialoguer toutes les pièces comme au sein d’un troupeau. Venez découvrir cet été dans nos rues cette nouvelle « Cavalcade Artistique » !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

3 commentaires sur “L’ART dans la ville: Emmanuel KIEFFER”

  1. Très belle exposition qui a eu un grand impact sur les touristes.
    Ce serait vraiment très bien si notre commune pouvait acquérir une de ces oeuvres. Peut-on envisager une participation libre des licérois pour cette acquisition ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *