Journée nationale du souvenir des victimes de la déportation

cette plaque a été apposée en 1998 sur le mur de la classe de maternelle lors du baptême de l’école publique communale. fanny reich, petite fille juive, âgée de deux ans et demi, était assignée à résidence avec son frère, à saint-girons. au matin du 26 août 1942, avec trente deux camarades, elle a été raflée et déportée à auschwitz, d’où elle n’est jamais revenue. c’est pour cela que depuis 1998, le souvenir des déportés est commémoré dans la cour de l’école fanny reich, le dernier dimanche d’avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *